*

Propager une nouvelle
avec l'outil radar

ouvrir le formulaire
Infos personnelles




Message:
Votre message a bien été envoyé. Merci d’avoir utilisé le Radar Infoman!

Jésus était aux dards

14 décembre 2012
Auteur | Infoman

L’arrivée imminente de la fin du monde – prévue pour le 21 décembre, faut-il le rappeler? – provoque une flambée de comportements étranges, comme acheter des compilations de Noël disco ou des Snuggie pour les chiens, et une poussée d’attitudes millénaristes.

Voilà du moins ce que nous inspire cette histoire farfelue d’une partie de dards télévisée en Angleterre interrompue parce que les spectateurs ont «cru » que Jésus était dans la foule.

Le Jésus en question, c’est Nathan Grindal, un agriculteur de 33 ans (!), qui affiche une généreuse barbe brune.

Pendant que l’homme regardait son idole, le champion Phil Taylor, battre son rival, le public s’est mis à scander « Jésus! Jésus! Jésus! » en le pointant. Le tintamarre était tel que des agents de sécurité sont venus agripper le pauvre barbu pour le tirer hors de l’aréna où quelque 4500 personnes assistaient à l’épreuve, de crainte que les athlètes du dard soient déconcentrés.

Aujourd’hui, M. Grindal est amer. Jamais, dit-il, il n’a cherché à personnifier Jésus. Il ajoute avoir été secoué qu’on l’intimide, qu’on le prenne pour quelqu’un d’autre.

Eut-il été autorisé à assister à la fin de la partie, Jésus aurait pu répondre aux freaks qui l’entouraient : « Asseyez-vous si vous aimez les dards. » Ou mieux encore : « Que celui qui n’a jamais péché lui pitche le premier dard. »

14 décembre 2012
Auteur | Infoman